Jeudi 10 avril 2014 4 10 /04 /Avr /2014 21:57

C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris ce matin le décès de Dominique BAUDIS. Je crois que cet homme, profondément humaniste était intègre et droit. Il fut un grand journaliste, un grand Maire de Toulouse, un grand président du CSA et un excellent défenseur des droits. 

 

La France perd un grand personnage, l'Europe un de ses grands défenseurs. 

 

 

 

Par Pascal Durand - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 9 avril 2014 3 09 /04 /Avr /2014 13:37

Cela fait maintenant 10 jours que les élections municipales 2014 sont terminées. Le résultat, nous le connaissons tous. Il est stupéfiant de voir que comme en 2008 ces élections ont servi à sanctionner le gouvernement en place, les partis de l'opposition (hier PS aujourd'hui UMP) instrumentalisant le vote des électeurs, contribuant ainsi à aggrandir le fossé entre le peuple et ses élus. 

Je n'ai pas pris part aux élections municipales sur Villeurbanne.
Et ce malgré des contacts avec le duo local UMP/UDI établis dès janvier 2013 à leur demande. Je me suis rapidement aperçu que le but de la manoeuvre était de me faire adhérer à l'UDI afin que son leader autoproclamé sur Villeurbanne puisse régler ses comptes avec le MoDem.... A partir du moment où il s'est rendu compte que je ne quitterai pas mon parti, ma présence n'avait plus d'intérêt ni pour l'UDI, ni pour l'UMP. Ajoutant à cela un choix de tête de liste connaissant très mal la ville et les compétences d'un conseil municipal, qui plus est marqué très à droite dans une ligne du plus pur style Copé / Cochet, je ne voyais pas ce que je ferai avec eux. Les éléments de programme étaient très flous et axé uniquement sur la sécurité, puisqu'aujourd'hui l'UMP a pour objectif de courir après le FN ! Peu de choses sur l'école ou l'environnement notamment. 
Le Maire sortant ou la leader des Verts n'ayant pas trouvé utile de nous contacter pour éventuellement travailler ensemble, le MoDem de Villeurbanne n'a donc pas pris part à la caompagne électorale. 

 

Me concernant, j'ai pleinement soutenu mon ami Thomas Rudigoz, candidat tête de liste dans le 5ème arrondissement de Lyon. par là-même je soutenais Gérard Collomb. J'ai beaucoup d'estime pour le maire de Lyon et suis très heureux qu'il ait été réélu malgré les circonstances politiques. Succédant à Raymond Barre en 2001, il a poursuivi le travail permettant un rayonnement de Lyon et à travers elle du Grand Lyon. Son attitude à l'écoute des lyonnaises et des lyonnais lui a permis de batir de beaux équipements et des belles infrastructures, rendant ainsi la ville plus humaine, plus belle à vivre. Il va pouvoir poursuivre durant les six prochaines années le travail ainsi entamé. 

Concernant le Grand Lyon, qui deviendra métropole européenne en janvier prochain, la réelection de Gérard Collomb s'avère moins simple. En effet la majorité n'y est pas automatique et je suis très inquiet à l'idée de voir un basculement de l'instance vers l'UMP que nous connaissons aujourd'hui. Les manoeuvres entamées par Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, pour faire pression sur Gérard Collomb, ne vont pas je l'espère bloquer les choses et entraîner cette bascule. 

Par Pascal Durand - Publié dans : Politique générale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 2 janvier 2014 4 02 /01 /Jan /2014 20:20

Voeux pdurand2014

 

Une nouvelle année commence. A tous mes lecteurs, je la souhaite belle et constructive. Je vous souhaite de voir vos projets se réaliser du mieux possible. Je vous souhaite une année 2014 pleine de joies, de rencontres et d'engagements !


2014 sera une année charnière pour nous tous avec deux rendez-vous électoraux majeurs :


- tout d'abord les élections muncipales du mois de mars prochain, qui si elles ne verront pas les majorités actuelles changer dans certaines villes vont permettre à de nouvelles personnes de rejoindre les équipes municipales et renouveler ainsi nos élus. Sur notre agglomération cela sera également le point de départ de la mise en place de la métropole avec la fin du département sur la zone Grand Lyon. Il y a là également un chantier à ouvrir qui s'annonce passionant.


- puis les élections européennes le 25 mai. Ces élections sont cruciales et nous devront être vigilants à ce que le vrai sujet de ces élections soit abordé : l'avenir de l'Union Européenne. Quelle Europe voulons-nous ? Quelle Europe pour demain, pour nos enfants, pour nos peuples ?

Par Pascal Durand - Publié dans : généralités
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 novembre 2013 3 20 /11 /Nov /2013 14:28

Finalement l'exploit auquel personne ne croyait a eu lieu hier soir au Stade de France ! Une équipe soudée, jouant tous les ballons et mouillant le maillot comme jamais ! L'ambiance folle de dans le stade a rappelé les plus beaux jours de l'été 1998, lorsque la bande à Deschamps décrochait le Graal de tout footballeur : la Coupe du Monde.

Depuis le foot business a pris son envol, les joueurs sont starisé comme jamais, les salaires d'une indécence qui ne dit pas son nom. Tout cela a conduit a ce que l'on a vu ces derniers mois : des joueurs qui ne s'impliquent pas, pas de collectif, pas de volonté, pas d'envie.


Je suis heureux du match que j'ai vu hier soir. J'ai vibré devant mon poste comme peu souvent depuis 1998 et 2000. J'espère qu'une équipe est née sur la pelouse du Stade de France. Une équipe pleine de talents, qui s'ils jouent collectivement peut tout renverser et nous surprendre en juin. Ou au contraire nous faire honte comme en 2010 s'ils se conduisent encore une fois comme des gamins pourris-gatés par l'argent. La balle est dans leurs pieds, à eux de nous montrer ce qu'ils veulent vraiment ! Didier Deschamps est je pense l'homme de la situation pour faire grandir cette équipe et nous épater dans les mois à venir.

Par Pascal Durand - Publié dans : Sport
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 11 novembre 2013 1 11 /11 /Nov /2013 22:38

Dès sa prise de fonction en mai 2012, le Ministre de l'Education Nationale, Vincent Peillon a annoncé qu'il allait refonder l'école. Vaste chantier qui comme on le voit aujourd'hui accouchera... de pas grand chose ! Dès le départ, on a bien senti qu'il sagissait avant tout de remettre en cause les décisions des gouvernements Sarkozy. Si sur le fond de nombreux points sont à améliorer, cela ne fait aucun doute, la méthode et les moyens laissent à désirer !


Cette refondation repose je le rappelle sur plusieurs aspects :

- un nouveau fonctionnement des cycles à l'école et au collège

- de nouveaux rythmes

- de nouveaux programmes

 

Alors que la logique aurait été de prendre le temps de la réflexion pour mettre en place l'ensemble de ces éléments en même temps, le Ministre a voulu aller vite et en à peine un an imposer des changements importants dans le fonctionnement des écoles !

 

L'élément le plus visible est bien évidemment la question des rythmes scolaires. La loi contraint les communes à faire fonctionner les écoles sur 9 demi-journées contre 8 actuellement, en gardant le même nombre d'heures sur la semaine( 24h par élève). Sur le fond, je suis favorable depuis longtemps a un retour aux 9 demies-journées de classes, qui me paraissent plus équilibrées pour les enfants. Mais la réforme Peillon, au lieu d'alléger la semaine de l'élève va en fait l'alourdir :

- les enfants finiront la classe chaque soir plus tôt qu'actuellement : vers 15h45 / 16h au lieu de 16h30.

- ils auront classe le mercredi matin pour compenser ce temps en moins les 4 autres jours

- Mais la plupart d'entre eux restera au périscolaire, car même si la classe se termine à 15h45 (ce sera le cas à Villeurbanne), les parents ne seront pas forcément disponibles pour venir chercher leurs enfants aussi tôt.

Nous allons avoir là des disparités fortes entre les villes, puisque chaque commune peut proposer ses horaires.

 

La question qui se pose concerne bien évidemment le temps périscolaire :

- qui pour surveiller les enfants ?

- quelles activités leur proposer ? Les villes (je ne parle pas spécifiquement de Villeurbanne) auront-elle les moyens de payer des intervenants qualifiés sur des durées périscolaires plus longues qu'actuellement ? Cet argent ne va-t-il pas être pris sur les budgets d'investissements ou d'aide aux projets dans les écoles ? Ou alors, il y aura nécessairement une augmentation des impôts locaux !

 

Pour moi, il était important de réformer l'école, mais en faisant les choses dans le bon sens : travailler les programmes, car tout le monde s'accorde à dire, avec raison, que ceux de 2008 ne sont pas bons, et cela avec les enseignants et ainsi revoir les cylces. Dans le même temps travailler sur l'organisation scolaire dans ces différentes composantes : la semaine de travail, mais aussi l'étalement sur l'année, notamment avec la question des vacances scolaires, qui ne sont pas toujours bien positionnées. Etrangement ce sujet n'est pas abordé. De même que la question du rôle et de la place du directeur d'école est absente de cette pseudo refondation. 

En effet, ne pas se lancer dans un chantier de réforme de l'école et laisser statu quo ne serait pas non plus une bonne solution.

 

C'est parce que cette réforme est mal pensée, mal faite, mal vécue, que de très nombreux enseignants seront en grève ce jeudi 14 novembre. Je comprends leur colère et je les soutiens dans leur choix. Personnellement je ne serai pas gréviste car je ne voudrai pas que l'on abandonne tout espoir de réforme de notre système scolaire qui va mal. Faisons les choses simplement, avec bon sens, et dans un esprit non partisan !

 

 

Par Pascal Durand - Publié dans : Education
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux !

 

logo-facebook.png  logo-twitter.jpg

 

google-logo-plus.png  Viadeo.png 

 

 

 

 

 

En images

  • 200906 elections-europeennes 8498
  • 20100926 UR2010 (15)
  • chiffres cle-rhone
  • 20100925 UR2010 (28)
  • 20090906_UR2009--3-.jpg
  • 20120416 meeting-lyon (24)
 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés